windows on the world

“Ce n’est plus pareil, on ne vénère plus le fric, les gens en sont dégoutés mais ne savent pas comment vivre autrement, alors ils se font masser la nuque, s’allongent sur des divans, trompent leur femme avec leur maîtresse et leur maîtresse avec un mec, ils cherchent l’amour, ils achètent des boîtes de vitamines, appuient sur l’accélérateur, klaxonnent, oui, c’est ça l’universelle course désolée, ils klaxonnent pour qu’on sache qu’il existent.”

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s